Déclin des substituts nicotiniques et essor de l’e-cigarette

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. e-cigarette dit :

    Les e-cigarettes ne sont pas classées dans les médicaments, elles ne sont donc pas prise en charge par l’assurance maladie. Sachez cependant que certaines mutuelles remboursent les e-cigarettes.

  1. mai 14, 2014

    […] effet, même si la cigarette électronique n’est ni du tabac, ni un dispositif médical, ni un médicament, les professionnels de la santé doivent tenir comte de ce nouveau produit dans l’accompagnement […]

  2. mai 28, 2014

    […] Trois options étaient offertes aux fumeurs : compter sur leur seule volonté, opter pour des substituts nicotiniques (patch, chewing-gum…), ou bien pour la cigarette […]

  3. juin 11, 2014

    […] est désormais acquis que la cigarette électronique reste plus efficace que les gommes et patchs pour le sevrage tabagique. Des chercheurs de « L’University College of London » affirment que […]

  4. septembre 1, 2014

    […] existantes tels que les substituts nicotiniques.  Une prise de position étonnante au regard des résultats bien pauvres de ces substituts dans le sevrage du […]

  5. mars 17, 2015

    […] Ces derniers éléments apparaissent cette fois contradictoires. Alors que l’Académie nationale de pharmacie considère la cigarette électronique comme un vrai moyen de « minimisation » des risques liés au tabac, elle continue l’amalgame avec la cigarette traditionnelle. Il est difficile de ne pas voir ici une manœuvre pour s’approprier un marché en pleine expansion, quand dans le même temps, la vente des substituts nicotiniques traditionnels est en forte baisse. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.